La gestion des activités touristiques

Blog Tourisme

novembre 28, 2018

Quel impact écologique pour l’activité touristique ?

Blog Tourisme

Le développement du tourisme peut accentuer la pression sur les ressources naturelles dans des zones où ces dernières sont déjà rares. L’impact négatif de l’activité touristique se produit lorsque cette dernière engage une sur-exploitation de ressources naturelles (eau, nappe phréatique, terrains agricoles, ressource en poisson, etc..) ; où lorsqu’elle favorise la pollution de l’environnement. Dans cet article, nous vous présenterons 3 aspects de l’impact écologique qu’une activité touristique irresponsable peut entraîner.

 

Épuisement des ressources en eau

 

De plus en plus problématique dans plusieurs destinations dans le monde (notamment en région méditerranéenne), l’eau douce est généreusement utilisée par l’industrie touristique, notamment en été, par les touristes qui ont tendance à en consommer plus que d’habitude durant les vacances. Il en est de même pour l’arrosage de terrains de golf nécessitant d’importantes quantités d’eau : un terrain de golf moyen dans un pays tropical comme la Thaïlande nécessite 1.500 kg d'engrais chimiques, de pesticides et d'herbicides par an et utilise autant d'eau que 60.000 villageois des zones rurales.1

 

L’exploitation excessive de cette ressource génère un plus grand volume d’eaux usées et risque de causer des pénuries.

 

Pression sur les ressources locales

 

De par son caractère saisonnier, l’activité touristique peut entraîner une forte pression sur les ressources locales telles que l’énergie, la nourriture et d’autres matières premières durant des périodes précises de l’année. L’affluence des touristes augmente la demande sur ces ressources et menace de limiter l’accès à ces dernières par la population locale, surtout lorsque ces ressources sont rares.

 

Impact écologique

 

La déforestation provoquée par la collecte de bois de chauffe, l’invasion par les zones touristiques des terres fertiles ou encore la pollution, dans toutes ses formes : émissions de gazes (notamment par le transport aérien), déchets solides, déchets d'égouts, produits chimiques, bruit, voire pollution architecturale et visuelle ; l’industrie touristique peut avoir un impact environnemental néfaste sur de nombreuses régions à travers le monde.

 

En effet, une forte empreinte écologique de cette activité risque non seulement de perturber les équilibres naturels, mais elle peut également détériorer la qualité de vie de la population locale et favoriser son déplacement. En ce sens, il est essentiel que les acteurs privés, les gouvernements et les touristes prennent conscience de cette menace pour s’orienter vers des alternatives plus écologiques.

 

Sources :

1- Tourisme Concern