Tourisme International

Blog Tourisme

mars 11, 2019

TGV : quel apport pour le tourisme au Maroc ?

Blog Tourisme

Un des moyens de transport terrestres les plus rapides des temps présents, le train à grande vitesse (TGV) réduit les distances entre différentes métropoles, notamment en Europe, permettant une économie significative du temps de transport.

 

Grâce au protocole définitivement signé entre le Maroc et la France en 2010, la première ligne de TGV marocaine a été inaugurée, en Novembre 2018, après plusieurs années de développement et de travaux. Etant donné l’importance de cette avancée historique signant l’arrivée du TGV sur le continent africain, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et le Président français Emmanuel Macron étaient tous les deux présents à l’inauguration. La nouvelle ligne reliant Tanger à Casablanca permet de réduire le temps du trajet de presque 2h35. Désormais, il faudra seulement 2h10 pour se rendre à Casablanca depuis Tanger, et vice-versa. Avec des objectifs de fréquentation élevés, le Royaume persévère dans sa volonté de moderniser le pays et de le rendre encore plus attractif.

 

Pour être rentable, ce nouveau moyen de transport devrait, après 3 ans de mise en service, accueillir 6 millions de voyageurs par an[1]. Il est encore difficile d’estimer les taux de touristes et de locaux qui utiliseront le TGV, mais cette nouvelle ligne à grande vitesse est indubitablement un nouveau vecteur touristique. Nous mettrons, dans cet article, l’accent sur l’impact escompté de l’arrivée du TGV sur le tourisme marocain.

 

 

Traverser le pays en un temps record

 

Les touristes voyagent, avant tout, pour découvrir de nouveaux horizons, s'immerger dans une culture différente et vivre des expériences étincelantes. De par ses infrastructures et arsenal de transports, le Maroc offre la possibilité de découvrir son territoire, merveilleusement diversifié, en quelques jours.

 

Même si les liaisons aériennes dans le Royaume ne cessent de se renforcer, l’avion reste une option assez contraignante : emplacement des aéroports, arrivée 3 h avant le décollage, passages de sécurité ; autant de raisons pour privilégier le train lorsqu’on se déplace à l’intérieur du pays.

 

Grâce à ses nouvelles lignes à grande vitesse, le Maroc permet aux voyageurs de se rendre à Rabat, depuis Tanger, en seulement en 1 h 20, et à Kénitra en 50 minutes. C'est une option de déplacement très ergonomique pour les touristes souhaitant sillonner ces villes marocaines, en partant d’un centre-ville, pour arriver dans un autre.

 

Le projet ne s’arrête pas à ce stade. D’après le calendrier proposé par l'ONCF (Office national des chemins de fer du Maroc), la ligne Tanger-Casablanca devrait permettre de rejoindre d’ici quelques années les villes de Marrakech et Agadir. Tandis que vers l’ouest, Fès et Oujda devraient elles aussi être connectées par des rails TGV dans l'avenir.

 

 

TGV : un levier incontestable de dynamique touristique

 

Créer des lignes à grande vitesse implique un budget colossal qui doit assurer un retour sur investissement. Le modèle du réseau ferroviaire français est à ce niveau, très parlant. Grâce à l’arrivée du TGV et la possibilité à des villes de province de moyenne taille (Nancy, Reims, Rennes, Nantes, etc.) de relier Paris en moins de 2h, le tourisme en France a évolué vers un modèle moins centralisé. En effet, les nouvelles liaisons TGV ont enregistré, par rapport à 2016, une hausse de fréquentation de 50 % pour Paris-Bordeaux, de 20 % pour Paris-Nantes, et de 30 % pour Paris-Rennes selon Le Quotidien du tourisme.

 

L’importance de la décentralisation

 

L’intérêt que présente le TGV serait, alors, celui de la décentralisation touristique. La possibilité de se rendre dans une ville en quelques heures par train encouragera, sans aucun doute, les voyageurs à se déplacer plus fréquemment. Cette nouvelle dynamique représente un enjeu majeur pour les destinations touristiques qui bénéficient de la liaison TGV. Elles doivent capitaliser sur cet acquis d'envergure, en proposant une offre touristique attractive, innovante et différenciée.

 

 

 

[1] https://www.jeuneafrique.com/663531/economie/maroc-la-lgv-enfin-lancee/  

[2] https://www.bordeaux-tourisme.com/Preparer-son-sejour/Transports/La-ligne-LGV-Paris-Bordeaux