Tourisme International

Blog Tourisme

mai 06, 2019

Soft-skills : les entreprises touristiques traquent les perles rares

Blog Tourisme

 

 

Pendant de nombreuses décennies, l'accent était mis sur la formation et le savoir-faire techniques susceptibles de qualifier une personne active pour un métier ou un secteur donné.

 

Au fil du temps, la révolution numérique et le changement de paradigme dans de nombreuses entreprises, qui tiennent de plus en plus compte du bien-être et des aspects personnels de leurs employés, ont mis sur la table de nouvelles exigences : des compétences douces, communément appelées Soft-skills, liées aux caractéristiques et aux comportements au sein de l'environnement du travail.

Les soft-skills les plus prisés

 

A la différence des compétences techniques, les Soft-skills sont transversales à tous les secteurs et carrières professionnelles. Ils englobent :

 

  • le travail en équipe,

  • le leadership,

  • l'aisance communicationnelle,

  • la capacité de nouer et de maintenir des relations,

  • la maîtrise des processus de négociation et de prise de décision,

  • la coordination de projet, etc.

 

Les Soft-skills concernent également des caractères purement personnels qui peuvent, parallèlement, être utiles d'un point de vue professionnel. Ici entrent en jeu des aspects tels que :

 

  • la gestion du stress,

  • la motivation, l'envie d'apprendre

  • la persévérance,

  • l'adaptation aux changements, la flexibilité ;

  • les interactions avec les collègues, et bien d'autres.

Un critère incontournable de recrutement

 

Parmi toutes ces compétences, certaines sont plus importantes que d'autres dans le domaine du tourisme et de l'hospitalité. En effet, dans leurs processus de recrutement, les entreprises du domaine s'intéressent aux candidats qui font preuve, au-delà de l'excellence académique ou de l'expérience professionnelle, de capacités à diriger et motiver une équipe, à prévenir et résoudre les conflits, à communiquer et à anticiper les besoins des employés et des clients.

 

Ce sont ces qualités personnelles immatérielles qui font la différence entre les candidats lors d'entretiens d'embauche. Toutefois, elles restent aussi difficiles à démontrer par le candidat, qu'à vérifier par le recruteur.

 

C'est pour cette raison qu'Ostelea Rabat, Ecole de management en tourisme et hospitalité, place au coeur de sa politique pédagogique la proximité avec le monde professionnel et le développement d'une forte dynamique para-universitaire, susceptible d'offrir aux étudiants l'opportunité de cultiver des Soft-skills à travers des mises en situations, participation aux débats, organisation d'événements par les étudiants, et  partage d'expériences.

 

Ces activités sont destinés à doter les bénéficiaires des cursus Ostelea Rabat d'expériences susceptibles d'affiner et de mettre en avant leurs soft-skills auprès de leurs futurs recruteurs.