Tourisme International

Blog Tourisme

janvier 17, 2019

Le tourisme esthétique, une tendance en expansion !

Blog Tourisme

Un éclat de jeunesse, une augmentation mammaire ou même un nouveau sourire, la chirurgie esthétique rend possible de corriger ses imperfections et de remonter le temps de plusieurs années. Egalement connue sous le nom de chirurgie plastique, cette branche médicale est aujourd'hui très répandue dans le monde. Toutefois, bien que beaucoup d'hommes et de femmes souhaitent améliorer leur apparence physique, tout le monde ne peut se permettre une chirurgie plastique coûteuse. L'alternative est donc de voyager vers des destinations où les interventions désirées coûtent moins chers.

 

Les interventions les plus populaires de chirurgie esthétique

 

Les femmes voyagent souvent à l’étranger pour subir une augmentation mammaire, qui reste l’intervention cosmétique la plus populaire au monde. Viennent ensuite la liposuccion, la chirurgie des paupières, la rhinoplastie, l'abdominoplastie et le lifting des seins.

 

Mais il n’y a pas que les femmes qui voyagent à l’étranger en quête du corps parfait. Les hommes s'adonnent également à cette pratique notamment pour subir une chirurgie une gynécomastie (réduction mammaire masculine), une rhinoplastie, une liposuccion ou encore une greffe de cheveux.

 

En voyageant à l'étranger, ces gens peuvent économiser entre 40 et 80% des frais, selon l'intervention et le pays. Le Brésil, le Japon, l'Italie et le Mexique figurent parmi les principales destinations internationales de choix pour les chirurgies esthétiques. La Russie, l'Inde, la Turquie, l'Allemagne et la France complètent le top dix, selon la Société internationale de chirurgie plastique et esthétique (ISAPS). Mais comme pour toute intervention chirurgicale, des complications à la fois physiques et financières peuvent survenir après l'opération.

Les inconvénients potentiels

 

Toute intervention chirurgicale comporte un certain degré de risque, même si faite par les mains les plus compétentes.

 

Selon une étude sur les patients américains publiée dans le Plastic et Reconstructive Surgery indique que des complications telles que des infections, des problèmes de cicatrisation des plaies, des douleurs et des hospitalisations se sont produites après le retour de certains patients aux Etats-Unis. En effet, il existe un certain nombre de risques à prendre en compte avant de décider de subir une chirurgie plastique à l'étranger :

  1. Les frais des soins postopératoires

 

Certains soins postopératoires coûteux n'étant pas couverts par les assurances, ils entraînent des dépenses imprévisibles qui seront alors à la charge du patient.

  1. Les normes de sécurité et d'assainissement des salles d'opération varient selon les pays

 

Certains pays, en particulier ceux réputés pour leurs offres de chirurgie esthétique bon marché, peuvent ne pas imposer aux médecins ou aux hôpitaux les mêmes normes rigoureuses en matière de propreté de la salle d'opération, de qualification du personnel ou de préparation aux situations d'urgence. Cela augmente les risques d'infection, de résultats insatisfaisants et d'autres complications.

 

  1. Voyager trop tôt après une chirurgie peut être dangereux

 

Après avoir subi une chirurgie, il est vital pour le patient de bouger et de se déplacer afin de minimiser le risque de formation de caillots sanguins, hautement dangereux. Parcourir de longues distances en voiture ou par avion réduira votre mobilité et mettra en péril votre santé.

 

  1. Les complications sont souvent plus difficiles et coûteuses à traiter

 

Si un problème survient après une chirurgie esthétique effectuée loin de chez vous, vous devrez vous rendre chez le chirurgien ayant effectué votre intervention ou demander à un autre chirurgien esthétique local de prendre en charge votre cas. Dans les deux cas, cela peut coûter très cher, et peut finir par vous coûter plus cher à long terme que de vous faire opérer avec un chirurgien esthétique réputé et qualifié près de chez vous.

 

  1. Les barrières linguistiques peuvent entraver la communication médecin-patient

 

Même si vous trouvez à l'étranger un excellent chirurgien esthétique hautement qualifié, si eux-mêmes ou leur personnel ne parlent pas très bien votre langue (ou vice-versa), cela peut entraîner une mauvaise communication à propos de vos attentes et de vos craintes.