Le tourisme médical

Blog Tourisme

septembre 05, 2018

Tout savoir sur le tourisme médical

Blog Tourisme

Le rapport publié par Medical Tourism Index a estimé à 100 milliards de dollars le marché du tourisme médical en l’année 2017, un chiffre d’affaires qui devrait croître à un taux annuel de 25%. C’est un créneau qui se développe à vive allure grâce aux avancées technologiques, l'émergence de nouvelles destinations “santé” et le renforcement de la connectivité aérienne.

Dans cet article, nous découvrirons les motivations de ces voyageurs qui choisissent de se soigner ailleurs, et l’impact du tourisme médical sur l’accès aux soins par les communautés locales.

D’abord, qu’est-ce que le tourisme médical ?

Le tourisme médical désigne le déplacement de personnes en dehors de leur lieu de résidence habituelle afin d’obtenir un traitement médical, pour l’un des motifs suivants :

  • bénéficier de soins de meilleure qualité et/ou à des tarifs plus attractifs que ceux appliqués dans leurs pays ;
  • bénéficier de soins qui ne sont pas disponibles dans leur pays ;
  • subir des traitements médicaux interdits par la législation dans leurs pays de provenance ;
  • les personnes atteintes de maladies rares peuvent voyager dans des pays où le traitement est mieux compris ;
  • etc.

Le tourisme médical couvre un large éventail de traitements, dont les chirurgies (esthétiques ou autres), la médecine alternative, les soins dentaires, les soins de fertilité, les traitements préventifs, la psychiatrie, les soins de convalescence et bien d’autres.

Positionnement des établissements de tourisme médical

Plus que de simples hôpitaux, les centres de santé ciblant une niche touristique offrent aux patients et leurs familles ou accompagnateurs un cadre propice au rétablissement et bien-être, d’où la valeur ajoutée de ces établissements.

Généralement, ces derniers bâtissent leur positionnement sur plusieurs aspects, notamment :

  • L’expertise du corps médical : par la mise en avant des parcours professionnels des médecins, du nombre d’opérations réussies et des recherches scientifiques menées…
  • Qualité et certifications : les touristes / patients privilégient des établissements de santé dotés de certificats de qualité internationaux et conformes aux normes internationales et locales ;
  • Zéro attente : la disponibilité immédiate de rendez-vous médicaux et de médecins pour donner des soins aux patients ;
  • Service culinaire raffiné, personnalisé et biologique ;
  • Prix attractifs ;
  • Disponibilité des dernières technologies médicales ;
  • Programmes connexes : ces établissements offrent, outre les soins médicaux, l’opportunité de profiter de différentes activités touristiques ;
  • Sécurité financière : des devis fermes et définitifs ;
  • Qualité de l’accueil : les établissements du tourisme médical sont de plus en plus nombreux à privilégier l’Hospitality management, nouvelle approche axée sur l’aspect « humain » de la relation client.

Ayant émergé dans l’industrie hôtelière, l’Hospitality management cherche à établir un lien de sympathie réel et durable entre le personnel et le client, qui se forge à travers les différentes étapes de la relation (réservation, accueil, contact, service après-vente, gestion de réclamations, etc.).

Tous ces facteurs concernent l’établissement lui-même et dépendent de la qualité de son management interne. Cependant, d’autres variables relatives au territoire sont également déterminantes dans le développement du tourisme médical. 

Destinations du tourisme médical, les facteurs clés de succès

L’essor d’une destination de tourisme médical dépend de nombreux facteurs, à savoir :

  • la facilité d’obtention de visas ;
  • la législation en vigueur en matière de certains traitements médicaux ;
  • liaison aérienne et vols low-cost ;
  • disponibilité de transport terrestre depuis l’aéroport ;
  • accessibilité pour les personnes à mobilité réduite ;
  • réputation sur la toile ; etc.

Sur 40 pays couverts par ce rapport, Medical Tourism Index 2016 a classé respectivement le Canada, le Royaume-Uni, Israël, Singapore puis l’Inde au top 5 des meilleures destinations du tourisme médical au monde, tous avec un score supérieur à 70%. Le Maroc vient en 31e position avec un score de 59,77%.

Le tourisme médical constitue un levier touristique et économique important. Toutefois, il est important de prendre en compte les effets que cette activité peut induire sur l’industrie hospitalière, particulièrement sur l’accès aux soins médicaux par les habitants locaux.  

Tourisme médical, les avantages et inconvénients pour les communautés locales

 Selon le Bulletin de l’organisation internationale de la santé, les voyages médicaux améliorent l'accès à certains traitements pour les communautés locales, grâce à l’amélioration de l’infrastructure médicale. En effet, la croissance de la demande engendre une augmentation de l’offre susceptible de soumettre le marché à la concurrence. D’autre part, les économies d’échelle que cette éclosion peut entraîner diminueront les coûts des soins et favoriseront la diminution de tarifs.

Toutefois, le tourisme médical peut également avoir des inconvénients, dont la migration des médecins et professionnels de santé des secteurs public et privés vers les établissements médicaux destinés aux touristes.

Selon le même Bulletin, cette problématique pourrait être atténuée par une l’importation de médecins étrangers qualifiés d’une part, et l’application de taxes aux touristes visitant le pays exclusivement pour bénéficier d’un traitement médical. Le chiffre d’affaires qui serait ainsi généré pourrait ensuite servir à former et à recruter de nouveaux cadres médicaux.

Il est, en conséquence, important d’intégrer le développement du tourisme médical dans une stratégie globale, qui prend en considération la dimension sociale, en garantissant un accès équitable aux soins médicaux de qualité, aux touristes comme aux citoyens.