La gestion de la restauration

Blog Tourisme

décembre 04, 2018

Gastronomie, amour : interview avec Tarik HAMMI

Blog Tourisme

 

Nous avons eu le plaisir d’interviewer Tarik HAMMI, un passionné du Food & Beverage qui, après plusieurs années d’expérience dans le domaine, occupe aujourd’hui le poste de directeur général de la résidence hôtelière Rim Aquatique. Nous vous invitons à découvrir son parcours.

 

  1. Vous êtes diplômé en Art culinaire, Art de table et Services, vous avez été classé à la 17e édition du Concours national d'art culinaire de Marrakech. Qu’est-ce qui vous passionne dans le domaine gastronomique?

 

Ma passion pour la gastronomie remonte à mon jeune âge. La cantine de l’école fut ma première fenêtre sur l’univers de la restauration : l’uniforme blanc, les saveurs et les odeurs m’ont aussitôt fasciné. Je rêvais du jour où je pourrais mettre une toque et réaliser, de mes propres mains, des recettes raffinées. Pour moi, au delà du savoir technique, la gastronomie est un acte d’amour : l’amour de faire plaisir aux autres.

 

  1. Pourriez-vous nous parler de vos expériences dans le domaine de la gestion de la restauration (Food & Beverage)?

 

Je travaille

dans la gestion F&B depuis une dizaine d’années, au cours desquelles j’ai côtoyé des femmes et des hommes incroyables et accumulé des expériences enrichissantes. Ces dernières m’ont permis de comprendre le domaine du F&B, qui est, à mon sens, partagé en deux sphères majeures : la science qui pose les règles et mesure les ratios...et le management, qui consiste à inspirer les gens, fédérer leurs forces et les amener à donner de leur mieux pour le succès collectif.  

 

  1. Comment vous démarrez votre journée en tant que directeur de général de Rim Aquatique ?

 

Ma journée type démarre avec un briefing de direction regroupant les collaborateurs du top management à savoir les chefs des services commercial, technique et d’hébergement, le chef cuisinier, le directeur de restauration et la gouvernante générale, où nous discutons des différentes situations ou problématiques rencontrées, analysons les performances par rapport aux prévisions et suivons le déploiement de la politique commerciale. Ce briefing matinal me permet d’avoir de la visibilité sur le fonctionnement de l’établissement et d'assurer la coordination entre les différents services de l’établissement.

 

  1. Quels sont, à partir de votre expérience, les défis que rencontre l’industrie touristique au Maroc d'aujourd'hui ?

 

A mon sens, l’industrie hôtelière connaît aujourd’hui une véritable pénurie en termes de cadres expérimentés et de main d’œuvre opérationnelle. En effet, il revient aux directeurs et managers de chaînes et entreprises hôtelières d’investir dans leurs ressources humaines par la formation continue et l’accompagnement, afin de répondre aux exigences du marché, et d’améliorer la compétitivité de l’industrie touristique marocaine.