La gestion des activités culturelles

Blog Tourisme

avril 15, 2019

Le marketing territorial comme instrument de développement économique et touristique local

Blog Tourisme

Le développement local dans ses aspects économique, social et culturel est devenu une priorité dans la gestion des villes et des communes de plusieurs pays. C'est le cas au Maroc, notamment grâce à l'instauration de la régionalisation avancée, qui met le développement local au coeur des prérogatives des collectivités locales.  

L'attractivité économique du territoire

 

Le développement d'un territoire nécessite l'émergence d'une dynamique économique créatrice d'emploi et favorisant la consommation. Ainsi, il est important de doter ce territoire d'une attractivité auprès de 3 segments essentiels :  

 

  • Les entreprises : elles créent des emplois, attirent les compétences et apportent des ressources financières aux collectivités à travers les impôts ;

  • Les habitants : ils fournissent les compétences et la force de travail. Ils alimentent la consommation ;

  • Les touristes : ils créent davantage de débouchés à la production locale, ils injectent des ressources financières dans l'économie locale.

 

Ce sont, justement, les populations les plus ciblées dans le cadre du marketing territorial.

 

Le marketing territorial

 

Il s'agit d'une application de la démarche marketing où le territoire devient un produit. Les pouvoirs publics agissent alors en tant que promoteurs qui veulent attirer des clients vers ce produit, à savoir les entreprises, les habitants et les touristes.

En effet, en s'inspirant du Mercator, on peut définir le marketing territorial comme "l'effort collectif de valorisation et d'adaptation des territoires à des marchés concurrentiels pour influencer, en leur faveur, le comportement des publics visés par une offre dont la valeur perçue est durablement supérieure à celles des concurrents."1

Il s'agit, ainsi, d'influencer les comportements des acteurs économiques en faveur d'un territoire donné, de manière à :

  • améliorer la réputation du territoire ;

  • convaincre les entreprises de s'implanter dans le territoire ;

  • accueillir un événement d'envergure ;

  • attirer les flux touristiques, etc.

A travers une politique de marketing territorial, les acteurs locaux (collectivités locales, CRI, CRT, agences de promotion, etc) peuvent véhiculer une image attractive de leur territoire, afin d’influencer en leur faveur les décisions d’implantation des entreprises et d'immigration de ménages ; et d'attirer d'avantages d'arrivées touristiques.

L’objet du marketing territorial est, ainsi, de fournir aux acteurs territoriaux les outils de la connaissance du territoire, d'identification de besoins, de segmentation et de ciblage afin de mettre en place une offre territoriale pertinente et adaptée.

L'offre territoriale

Selon la définition élaborée dans le rapport d’études du cabinet Ernst and Young, l'offre territoriale serait "constituée par un ensemble de caractéristiques socio-économiques d’un territoire ayant un impact plus ou moins direct sur l’accueil et le maintien des activités économiques. Il peut s’agir d’éléments très hétérogènes : caractéristiques physiques d’un territoire, infrastructures (au sens le plus large), caractéristiques démographiques, le cadre institutionnel local, compétences en matière grise et en recherche, politiques fiscales et d’incitations financières, qualité des interdépendances des acteurs locaux et l’intensité de l’animation locale »3.

L'offre territoriale correspond, également, aux attributs fonctionnels de ce dernier (transport, espaces de loisirs, écoles, universités, hôpitaux, espaces naturels, etc.) ; à l'expérience sensationnelle et émotionnelle qu'il offre à la clientèle territoriale à travers le climat, l'architecture, les sensations physique, odorante, visuelle, auditive, etc. Sans oublier la valeur symbolique (histoire, événements spécifiques, personnages emblématiques) que peut porter un territoire.

Ce sont ces attributs matériels et immatériels qui permettant aux entreprises, aux ménages et aux touristes d'attribuer une valeur à un territoire, et de faire leur choix parmi des territoires en concurrence.   


 

1-http://www.marketing-territorial.org/page-5608177.html

2- : https://www.institut-numerique.org/section-ii-territoires-et-offre-de-facteurs-de-localisation-5201ed2192707

3-Ernst and Young 2002, Étude sur la constitution d’une offre territoriale différenciée, DATAR, 110 p.