Le secteur touristique : Enjeux et perspectives

Younes El Jouhari
Le secteur touristique : Enjeux et perspectives

« Notre secteur leur permet de vivre, de gagner non seulement un salaire, mais aussi la dignité et l’égalité. Les emplois dans le tourisme donnent également aux gens la possibilité de s’émanciper et d’être partie prenante de leur propre société, souvent pour la première fois… », tel a été le témoignage du secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) lors de son discours à propos du secteur touristique où il clarifia que ce dernier est beaucoup plus qu’un loisir pour la société que pour l’économie. Cependant, malgré sa vitalité, on ne peut pas garantir sa stabilité du moment que la moindre fluctuation du marché ou événement extérieur peut engendrer un impact grandiose sur tout le secteur qui enregistre d’ailleurs une des croissances mondiales les plus rapides, mais également des chutes comme c’est le cas avec la pandémie du Covid-19 qui l’a totalement bouleversé. De ce fait, faire du tourisme un moteur socio-économique présente beaucoup d’enjeux. Quels sont alors ces enjeux ? et quelles perspectives de développement du secteur pour les années à venir ?

Le tourisme : Un secteur vital à plusieurs enjeux

Le tourisme est défini comme l’ensemble des activités déployées par une personne lors de son séjour d’une durée inférieure à une année et dans un lieu en dehors de son environnement habituel à des fins de loisir ou d’affaires. Grâce à la mondialisation et l’amélioration du transport, l’activité touristique s’est démocratisée et devient accessible à tout le monde, constituant un vrai vecteur de croissance et d’emploi. Selon l’OMT, 1 emploi sur 10 provient du tourisme, qui lui-même représente 10 % du PIB mondial. De surcroît, le secteur touristique est vital pour le développement, car il protège nos sites naturels et l’héritage culturel, constitue un véritable outil d’intégration pour les populations indigènes et crée des opportunités permettant une émancipation économique des femmes et des jeunes. Or, l’enjeu du tourisme est important. Si d’une part le secteur touristique peut jouer le rôle d’un levier de croissance et de bien-être, il peut, d’autre part, menacer les équilibres environnementaux et socio-économiques. En effet, le tourisme est un secteur en pleine expansion, mais pas d’une façon linéaire, ce qui résulte des différentes mutations qu’il enregistre du côté de l’offre avec l’entrée en lice des pays en développement et des pays émergents, notamment asiatiques, sur la scène touristique qui a connu auparavant un monopole européen, mais aussi du côté de la demande de plus en plus spécialisée avec la naissance de nouveaux profils des clients, tels les dinks ou les milléniales. Par conséquent, et afin de répondre aux mille caprices des touristes et ne pas perdre face à la concurrence, les pays sous-développés investissent massivement dans les infrastructures d’accueil aux dépens de l’industrie ou la santé, déjà souffrants. C’est un choix délicat surtout à cause de la nature « volatile » de l’activité touristique du fait qu’un seul acte terroriste ou un virus peuvent d’un jour au lendemain exacerber la pauvreté et le chômage. L’enjeu environnemental est également présent. Selon la revue scientifique Nature climate change, le tourisme serait responsable de 8 % des émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs, s’il n’est pas bien maîtrisé, le tourisme peut participer à la détérioration des sites naturels par la surfréquentation, le bétonnage des littoraux et des stations de ski, ce qui pousse les acteurs à repenser le tourisme avec une approche de développement durable.

Quelles sont les perspectives de développement du tourisme ?

C’est dans le cadre d’une approche caractérisée par la durabilité que s’inscrivent les perspectives futures du secteur touristique. Les États, les entreprises et les consommateurs sont de plus en plus conscients de l’importance de ce critère. Parfois, il est même utilisé comme argument solide de vente ou de choix de destination. La gestion rationnelle des ressources naturelles et de l’usage des moyens de transport, la protection des sites et du capital culturel (également son identification), la garantie d’une cohabitation durable entre les touristes et les habitants du territoire, tous ces paramètres sont des pratiques que les gouvernements et les entreprises sont en train d’adopter. Les perspectives de développement du secteur ne sont pas limitées à la prise de conscience des objectifs durables, elles sont aussi façonnées par la digitalisation : plusieurs pays sont à pied d’œuvre pour digitaliser leurs territoires et constituer des Smart City connectées, ingénieuses et ouvertes. En fait, les innovations technologiques promettent un meilleur suivi et compréhension des pratiques touristiques permettant une meilleure gestion. Enfin, dans le cadre d’un avenir proche, les scénarios relatifs au secteur touristique sortant de la conjoncture actuelle peuvent être résumés en un développement de tourisme de proximité ou un tourisme domestique, ainsi qu’un tourisme de luxe dont le pouvoir d’achat de sa clientèle n’est pas touché.

Le tourisme, en dépit de sa volatilité liée aux circonstances, constitue un secteur vital pour les économies. Il présente de grands enjeux relatifs aux équilibres socio-économiques et environnementaux. Il contribue également à d’importantes perspectives de développement durable pour les années à venir.