Plan d'action 2019 : le grand virage digital de l'ONMT

Plan d'action 2019 : le grand virage digital de l'ONMT

Monsieur Adel El Fakir, directeur général de l'Office national marocain du tourisme (ONMT) a présenté, le 22 janvier 2019, le Plan d'action de l'Office pour l'année 2019. Capitalisant sur les atouts et les réalisations de ce dernier, le Plan annonce une dynamique de renouveau, mettant l'accent sur le digital comme levier de développement de l'action de l'Office.

Une stratégie marketing ciblée

Ce virage numérique annoncé s'articule autours de la mission principale que s'est fixé l'ONMT au titre de l'année 2019 : "marqueter et commercialiser la Marque touristique Maroc en utilisant des moyens innovants permettant de faire face à la concurrence régionale et mondiale".

Sur ce registre, le digital s'impose comme un levier stratégique de promotion du secteur, notamment à travers une communication digitale "en phase  avec l’évolution du secteur touristique mondial" et l'exploitation de la Big-data, devenue maillon principal d'efficacité et de réactivité dans un marché touristique mondial en perpétuelle évolution.  

S'ensuit le 2e axe portant sur la modernisation et la mise en place d’outils de suivi de comportement des voyageurs issus des marchés émetteurs, d’abord classiques (français, anglais, allemand, espagnol et allemand) mais aussi ceux émergents, dont le marché chinois qui affiche une croissance particulièrement élevée, passé de 15.000 en 2015 à 180.000 en 2017.

Le ciblage de la diaspora marocaine ainsi que la promotion du tourisme domestique figurent également comme 3e axe du plan d'action. Selon Adel El Fakir, directeur général de l'ONMT, le tourisme interne constitue un relais essentiel du tourisme marocain : "c’est un axe qu’il faut renforcer et réinventer puisque dans les destinations mondiales majeures, le tourisme interne reste un moteur essentiel du développement du secteur", souligne-t-il.

Une pierre qui s'ajoute à l'édifice

Ces chantiers structurants sont destinés à renforcer le positionnement de l'industrie touristique marocaine qui, en l’espace de dix années, a réussi à positionner le pays première destination en Afrique, selon l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). En 2017, le royaume a reçu plus de 11 millions de touristes, soit un saut de 10 % par rapport à l'année d'avant. En termes de recettes touristiques, cette hausse s'est traduite par un revenu de plus de 70 Milliards de Dirhams.

Fort de son capital humain et de ses réalisations, l'ONMT entend capitaliser, dans son Plan d'action 2019, sur les acquis du tourisme marocain, dont le renforcement de la connectivité aérienne du Royaume (depuis la signature de l'accord Open Sky en 2006, la capacité en sièges est passée de 6.6 millions à 11.4 millions entre 2008 et 2017) ; le développement d'infrastructures routières, aéroportuaires et ferroviaires couronnées par le lancement de la LGV, sans oublier la croissance annuelle moyenne de 6 % qu'a connu le secteur, dans la même période, dépassant de 2 points le taux de croissance mondial.